Surveillance

Ces mesures concernent les propriétaires, Maîtres d’oeuvre, Maîtres d’ouvrage de tout ou partie d’immeubles bâtis dont le permis de construire a été délivré avant le 1 juillet 1997 et dans lesquels des matériaux contenant de l’amiante ont été repérés. En fonction de l’état de conservation des matériaux, des mesures d’empoussièrement doivent être réalisées.

L’objectif consiste à mesurer la concentration en fibre d’amiante afin de vérifier qu’elle est inférieure au seuil règlementaire du code de la Santé Publique, détecter une éventuelle pollution en fibre d’amiante dans les locaux ou déterminer si les mesures conservatoires sont efficaces.

Les mesures d’auto-contrôle volontaires peuvent également être mises en oeuvre par tout employeur ou propriétaire afin de rassurer les collaborateurs, sous-traitants ou co-traitant, locataires, etc…; dans les locaux ou une suspicion de pollution a été identifiée.

Scroll to top